Peinture 94 Renovation 94

09.72.50.83.69

Comment peindre une façade en brique ?

L’architecture en brique offre un cachet original, classique et esthétique à l’extérieur du bâtiment. Ce matériau est également réputé pour sa durabilité. Malheureusement, la structure en brique peut se détériorer avec le temps. L’humidité, les pollutions atmosphériques et les végétaux se posent sur la surface et s’incruste en profondeur. Les façades semblent vieillies et ternies. On peut se laisser tenter de peindre la façade en brique afin de rafraîchir son aspect, cacher les imperfections et embellir l’extérieur de la maison. Mais est-ce vraiment une bonne idée de peindre une façade en brique ? Et si cela doit être fait, comment on s’y prend pour peindre ses façades comme un pro ?

peinture de facade en brique

Les murs en brique octroient une allure classique, élégant et pérenne aux façades. De manière générale, ce matériau n’a pas besoin d’être peint. Toutefois, la façade en brique a enclins à s’encrasser avec le temps et demande d’être rénové pour retrouver son charme. Un projet de rénovation extérieure est souvent complexe et coûteux que les propriétaires préfèrent souvent cacher tout simplement les imperfections sous la peinture. Cependant, ce n’est pas une décision à prendre avec précipitation. Une fois vous vous lancez à peindre votre façade en brique, l’action est quasi-irréversible. Même si vous arriveriez à éliminer la peinture sur les murs, la structure ne retrouvera plus son aspect original.

Considérant les risques qui se présentent, il est avisé de considérer d’autres alternatives avant de décider de peindre ses façades en brique. Un simple nettoyage, démoussage et traitement hydrofuge des murs peuvent être suffisants pour rafraichir et embellir les murs en brique. C’est également plus abordable par rapport aux travaux de peinture. Si vous souhaitez quand même peindre vos murs, voici quelques conseils.

Peindre un mur en brique : les différentes étapes

Nettoyer la brique

Comme tout projet de peinture, la préparation est une étape cruciale qui décidera de la qualité de la finition, la meilleure adhérence et la durabilité de la peinture. Il est impératif d’assurer la propreté du support. Nettoyer la brique en vue d’éliminer toutes traces de poussières, de salissures et de végétaux. Différentes techniques sont utilisées pour ce faire notamment le sablage, le gommage, le nettoyage à haute pression, … Si la façade en brique est déjà peint, vous devez vérifier que l’ancienne peinture ne présente pas de signes de craquelures. Si tel est le cas, elle doit être décapée avant d’appliquer la nouvelle couche.

Préparer les travaux

Lors de votre inspection, vérifiez également l’état de la maçonnerie. Que la brique ne présente pas de fissures et les joints de mortiers sont en bon état. Vous devez réparer tous les problèmes de maçonneries avant de peindre les murs pour éviter les problèmes d’infiltrations, mais aussi pour la raison que la peinture est mauvais acteur pour cacher les imperfections.

Ensuite, le chantier doit être préparé afin d’éviter les éventuels dégâts matériels et réduire les travaux de nettoyage en fin de chantier. Pour cela, utiliser des adhésifs et du papier journal pour couvrir les volets et cadrages, la gouttière et les zones non à peindre. Il est également recommandé de protéger les plantes et mobiliers extérieurs sous couverture.

Appliquer une couche primaire d’accrochage

Si cette étape est facultative pour les murs en plâtre ou en béton, il est incontournable lorsqu’on s’apprête à peindre un mur en brique ou en parpaing. La surface mural est vraiment poreuse et peut aspirer beaucoup la peinture. Appliquer une couche primaire sur les murs en briques a pour ordre d’assurer l’accrochage de la nouvelle peinture. En même temps, le primaire pénètre les microfissures pour une façade plus étanche à l’humidité sans étouffer les échanges gazeuses. En résumé, la couche d’accrochage peut réduire considérablement la quantité de peinture nécessaire, donner un meilleur résultat de finition, contribuer à la protection des murs et rallonger la durée de vie de la peinture.

Peindre un mur en brique

Peindre un mur en brique ne ressemble pas au projet de peintures sur un mur enduit ou en plâtre. Le choix de la peinture murale extérieure est crucial. La brique dispose d’une porosité naturelle qui permet à l’architecture de respirer et transpirer. La peinture peut tout simplement isoler les murs et piéger l’humidité à l’intérieur. Ce qui entraînera la formation de moisissure sous la peinture qui raccourcit considérablement sa durée de vie, mais peut également dégrader la maçonnerie. Une peinture hydrofuge est la solution adaptée pour une façade étanche à l’eau et perméable à la vapeur.

Outre le choix de la peinture, on doit également faire preuve de minutie et travailler avec stratégie afin de garantir une meilleure finition. Peindre un mur en brique peut prendre beaucoup de temps. Sur ce, si vous avez commencé une façade, assurez vous de peindre l’intégralité de la surface pour éviter de laisser une marque. Le pinceau est adapté si vous appliquez la peinture sur une petite surface qui demande de la précision comme les rebords de fenêtres, les décorations, les angles, etc. mais le rouleau est plus pratique lorsqu’il s’agit d’une grande surface. Il est également possible d’utiliser un pulvérisateur pour accélérer les procédures, mais cette technique demande beaucoup de précision. Quelle que soit l’outil utilisé pour la peinture, progressez toujours de haut en bas pour faciliter la tâche en fin de journée. Laissez la peinture le temps de sécher complètement avant de procéder à la prochaine couche. Enfin, n’hésitez pas de contacter un artisan peindre professionnel si vous éprouvez quelques difficultés pour ce projet. Vous investissez pour l’aspect à long terme de votre maison.

Comment peindre ses murs intérieurs ?

La peinture murale offre son attrait original à la maison et contribue à l’ambiance que l’on vit à l’intérieur. Une finition de peinture bien réalisé peut ajouter beaucoup d’attrait et octroie beaucoup de valeur ajoutée au bâtiment. De ce fait il est essentiel de faire preuve de minutie à l’application de la peinture qu’au choix des couleurs elles-mêmes. Si vous êtes un amateur du bricolage et souhaitez réaliser vous-même la rénovation de la peinture de vos chambres, informez vous bien avant de passer à l’action pour éviter toute déception. Découvrez dans cet article les différentes étapes à suivre pour bien réaliser la peinture de vos murs intérieurs.

peinture interieure

Préparer le chantier

Avant tout, la première étape est de bien préparer le chantier pour les travaux de peinture. Evidement, les objets accrochés sur les murs doivent être enlevés pour ne pas gêner les travaux. Si possible d’enlever les accessoires comme le haut des prises, les interrupteurs, … ce sera plus pratique. Dans le cas échéant, il suffit de bien les protéger à l’aide de rubans adhésifs.

Il est crucial de s’assurer que la zone à peindre est bien propre, ne présente aucun dommage ni d’écaillements. Quel que soit le nombre de couches prévues, la peinture ne peut pas cacher les imperfections. D’ailleurs, les saletés peuvent réduire l’adhérence des couches de peintures. Assurez-vous donc de bien nettoyer les murs à l’aide d’un chiffon humidifié (sans trop mouiller les murs) sans trop mouiller la surface. Un décapage de l’ancienne peinture peut s’avérer nécessaire en cas d’écaillement.

Il est plus aisé de travailler dans un lieu bien espacé, loin des encombrements. Si possible d’évacuer les meubles de la pièce, c’est la meilleure décision. Sinon, rassembler les mobiliers au centre de la pièce et mettre sous couverture pour éviter les éclaboussures de peintures. Egalement, il est important de protéger le plancher en installant une bâche en plastique au bord des murs. Cela évitera la peine du gros nettoyage en fin de travaux.

Acheter la peinture

Comme en en a déjà parlé, choisir la peinture adéquate est loin d’être un choix de couleur. Il y a beaucoup de critère à prendre en considération afin de s’assurer que l’on a acheté la bonne peinture. D’abord, choisissez le type de peinture en fonction de votre mode de vie dont une peinture lessivable est avisée si vous avez de petits enfants à la maison.

Choisissez le type de finition selon la finalité de la pièce notamment la finition brillante est plus approprié à la salle de bain et le salon, tandis que les tons foncés offrent une allure plus espacé dans les pièces communes. N’hésitez pas à prendre de l’échantillon et peindre trois nuances de la couleur choisi sur une petite portion du mur pour avoir plus de précision sur vos goûts.

Lorsque vous achetez la peinture pour votre intérieure, assurez-vous que vous avez la bonne quantité. Ce n’est pas évident de manquer de peinture en plein travaux. Une discontinuité lors de l’application d’une couche de peinture est facile à notifier et même très désagréable à voir. Calculez bien le volume de peinture nécessaire en fonction du volume des zones à peindre, référant à l’indication du produit.

Bien planifier les travaux

Peindre une pièce entière compte plusieurs heures, voire des jours pour une personne non expérimenté. Il est alors nécessaire de bien planifier le travail pour éviter de laisser un demi-mur pour le lendemain. Sachez qu’il faut attendre 3 à 4 heures pour une couche de peinture de sécher complètement avant de passer une nouvelle. Planifiez le travail en partant du haut, à partir du plafond, les hauts des murs vers plinthes. Si on procède inversement, l’éclaboussure peut gâcher le travail que l’on vient de réaliser. D’ailleurs, cela peut être très pénible d’accéder aux zones en hauteur après un rude travail de peinture toute la journée et la finition risque d’être gâchée.

Comment procéder

Dorénavant, vous êtes prêt pour les travaux de peintures proprement dites. Vous pouvez déjà attaquer par les couches de peintures, mais il est avisé de commencer par une couche d’apprêt. Cette couche, bien que ce soit facultatif, est pratique et l’application est un choix typique des artisans peintres professionnels. La couche d’apprêt offre un triple avantage : empêcher la moisissure de gâcher la peinture, éviter les murs de boire la peinture et réduisant donc le nombre de couche nécessaire ; et enfin, elle offre une meilleure adhérence, donc une meilleure durabilité.

Utiliser un pinceau pour peindre les coins de murs, les rebords et les plaintes. Le petit pinceau est beaucoup plus facile à manier, offrant plus de précision et donc une meilleure finition. Appliquez les peintures de haut en bas en couvrant les zones inaccessibles au rouleau. Pour le reste du mur, le rouleau fera bonne affaire. Diviser le mur en plusieurs portions et procéder de part en part. Appliquer la peinture depuis le haut à droite ou à gauche et vers le bas. Faites-un mouvement de zigzag pour assurer une bonne répartition de la peinture sur l’ensemble surface. Assurez-vous que le rebord ne se sèche pas avant de passer à la prochaine portion.

Très important, il est impératif de laisser assez de temps entre les couches de peintures pour le séchage. Une impatience de votre part peut gâcher la finition et encore, mener à l’écaillement de la peinture.

Travaux de peinture : pourquoi faire-appel à un professionnel ?

Vous avez beaucoup investi dans votre maison et l’entretien et la rénovation de ce dernier est un must pour protéger cet investissement. Les murs et les façades sont les parties les plus visibles du bâtiment et la qualité, la propreté et l’état de ces premiers apportent de l’attrait ou une mauvaise impression sur la valeur de l’habitat. La peinture murale est la solution la plus facile et efficace pour faire la différence sur l’aspect esthétique, mais aussi à la protection de vos murs et façades.

Tandis qu’il est très tentant du point de vue économique de réaliser sois même les travaux de peintures de sa maison, est-il vraiment une bonne idée ? Effectivement, peindre un mur ou une pièce maison est une tâche que vous pouvez entreprendre avec un goût du bricolage, mais lorsqu’il s’agit de peindre la maison tout entière ou les façades en hauteur, c’est une tout autre question. C’est un gros défi qui demande des savoir-faire, de la compétence, de l’aptitude, de la délicatesse et de la patience que seul un artisan peintre professionnel peut vous assurer la réussite du projet. Voici quelques raisons pour lesquelles vous devez considérer le service d’une entreprise de peinture professionnelle lors de vos projets de rénovation de peinture.

travaux de peinture

Un gain de temps considérable

La première chose qui peut vous pousser à solliciter un professionnel lors de la peinture de vos murs et façades, c’est afin de s’assurer que tout soit réalisé à temps. Lorsque vous n’avez jamais eu l’occasion d’expérimenter la peinture de votre maison, vous pouvez avoir du mal à gérer le temps. Sachez que les travaux de peintures, demandent beaucoup de temps pour la préparation que la mise en œuvre elle-même. Notamment la préparation de l’espace environnante, la préparation des supports à peindre, le choix de la peinture, l’achat des matériels nécessaires, les travaux proprement dites et la remise en état des lieux après travaux. Sans expérience vous pouvez vous en lasser et pouvez gâcher la finition.

Les artisans peintres professionnels disposent déjà tous les équipements appropriés à chaque surfaces, expérimentés et habitués aux pressions qui s’imposent, réduisant ainsi le temps nécessaire à la réalisation des travaux jusqu’à la moitié de ce que vous pouvez vous y mettre. Comme on dit, le temps c’est de l’argent, vous économisez beaucoup plus que vous le croyez en confiant la réalisation des travaux à un peintre professionnel.

Eliminer les stress

Comme vous le savez déjà, beaucoup de tâches nous attendent lors d’un projet de rénovation de peinture qu’une personne inexpérimentée peut vite finir par s’embrouiller. Si vous ne savez pas vous organiser ou encore faute de temps, les travaux de peinture peuvent créer beaucoup de stress. Egalement, vous ne risquez pas de perdre du temps ou encore de l’argent faute d’une erreur de débutant et la nécessité de réfection. Avouez que vous ne pouvez pas payer plus pour éliminer le stress et vivre paisiblement ce renouveau de votre espace.

Assurance d’un travail de qualité

Ce qui est certain, l’œuvre d’une personne motivée ne se compare pas à la qualité de travail fourni par un professionnel expérimenté. Ces spécialistes sont formés pour ce travail et ont eu l’opportunité de développer leurs compétences et savoir-faire pendant de nombreuses années, qui leur permettent d’obtenir les qualifications nécessaires. Le moindre des choses c’est que la maîtrise des différentes produits et les techniques d’applications adéquates en font une grande différence. Sans parler de la qualité des équipements utilisés, l’agilité et l’expérience. Pas besoin de vous le faire savoir que la qualité et la durabilité de la peinture en dépendent de la qualité de la peinture elle-même, mais surtout de l’efficacité de l’artisan qui l’a appliqué. De surcroit, confier les travaux à une entreprise de peinture qualifiée vous permet de bénéficier d’une assurance décennale.

Pour la sécurité du chantier

Enfin et non le moindre, faire-appel à une entreprise de peinture qualifiée est gage de la sécurité du chantier, mais aussi des personnes qui y participent. Vous savez à quel point il est dangereux de travailler en hauteur. En essayant de réaliser vous-même les travaux, vous pouvez vous blesser alors que la qualité du résultat pourrait ne pas vous satisfaire amplement. Autrement, si vous décidez de confier les prestations à l’un vos proche et qu’un accident survient, vous pouvez vous faire face à des problèmes plutôt pénibles puisque l’assurance ne le couvrira pas en cas d’accident, mais aussi, vous risquez une amende et un emprisonnement pour un travail dissimulé. Il est toujours avisé d’embaucher un professionnel habileté qui dispose tous les équipements de sécurités nécessaires pour vous garantir un projet sans encombre.

Bref, le recours à une entreprise de peinture professionnelle vous confère autant d’avantages et peut même s’avérer moins cher au final que si vous essayez de vivre l’aventure vous-même. Si vous avez besoin d’aide fiable dans le cadre des travaux de peinture que ce soit en construction ou rénovation, à l’intérieur ou à l’extérieur, fiez vous à un artisan peintre spécialiste près de chez vous. Dans le département du Val-de-Marne et la région Île-de-France, faites-appel à l’entreprise Peinture94–Rénovation94.

Fosse septique VS micro station : laquelle choisir ?

Entre une fosse septique et une micro station, laquelle choisir ? Cette question fatidique est dans la plupart posée actuellement. En effet, la fosse septique et la micro station sont deux équipements d’assainissements non collectifs. Comme toute chose, chaque équipement a ses atouts. Pour vous aider dans votre choix, voici les points forts et les points faibles de chaque équipement.

micro station

Les points forts d’une fosse septique

Avant toute chose, il est à noter qu’aujourd’hui, les fosses septiques sont remplacées par les fosses toutes eaux. Ces dernières peuvent collecter l’intégralité des eaux domestiques (eaux ménagères et eaux-vannes), alors que la fosse septique est uniquement faite pour collecter les eaux-vannes. Concernant ses avantages, les fosses toutes eaux n’ont pas besoin d’une électricité pour fonctionner. Cela dit, en cas de panne de courant, les occupants de la maison pourront toujours l’utiliser. Cet équipement d’assainissement est aussi la meilleure option dans le cas d’une maison secondaire. En effet, le fait d’utiliser la fosse pendant une courte durée ne risquera pas de la détériorer. La fosse respecte également l’environnement. Outre le fait de ne pas consommer de l’électricité, comme nous l’avons dit ci-dessus, ce type de traitements des eaux usées s’appuient sur l’utilisation de bactéries présentes dans la composition des effluents.

Les points faibles d’une fosse septique

L’installation d’une fosse demande une certaine superficie. Sans oublier que l’on ne pourra pas planter un arbre à moins de trois mètres de la fosse. L’installation fosse septique 78 nécessite l’intervention d’un expert et a un cout non négligeable. Leur utilisation est contraignante : des produits à base de javel ou de chlore pourront facilement la détériorer. Enfin, une fosse nécessite un entretien régulier. En effet, la vidange de la fosse doit être réalisée au moins une fois tous les trois ans. Dans le cas contraire, le besoin d’effectuer des vidanges se fait sentir dans tous les sens du terme. Tout comme l’installation, mieux vaut contacter un expert pour entretenir la fosse, parce que non seulement c’est dangereux, mais c’est également interdit de réaliser soi-même les travaux sur sa fosse. En contactant un professionnel, vous pourrez gagner aussi bien en qualité qu’en sécurité.

Les points forts d’une micro station d’épuration

Avant de voir les points forts de la micro station d’épuration, nous allons tout d’abord voir ce que c’est. La micro station est un équipement d’assainissement qui en quelque sorte est une solution tout-en-un d’assainissement des eaux usées étant donné qu’elle assure à la fois leur prétraitement ainsi que leur traitement. Son principe consiste à dégrader la pollution par des micro-organismes. L’un des principaux atouts de cet équipement est le fait qu’elle ne nécessite pas une superficie importante pour être installée. De ce fait, même si l’espace consacre à cet équipement est assez petit, on pourra toujours l’installer, sans procéder à de gros travaux de terrassement. De plus, les usagers ne risqueront de sentir aucune odeur fétide en optant pour ce système. Et enfin, cet équipement est entièrement écologique. Mais il est tout de même à noter qu’elle ne pourra fonctionner qu’avec de l’électricité.

Les points faibles d’une micro station d’épuration

Tout d’abord, la micro station d’épuration n’est pas adaptée à une « vacance prolongée ». De ce fait, il vaut mieux équiper sa maison secondaire de ce système, parce qu’elle a besoin d’être souvent utilisée. Ensuite, annoncé ci-dessus, cet équipement d’assainissement fonctionne à l’électricité. Cela dit, en cas de coupure d’électricité, les usagers pourront faire face à une situation assez embarrassante. Sans oublier qu’une fois installée, elle consomme déjà de l’électricité. Ce qui pourra augmenter la facture à la fin du mois d’une façon inestimable. Enfin, étant donné que les boues se forment rapidement dans le système, il faut faire une vidange de son équipement au moins une fois par an, l’idéal est même de le réaliser tous les six mois. Après avoir vu les points forts et les points faibles de chaque équipement, vous pourrez maintenant faire votre choix selon vos besoins.

Quel type de porte de garage adopter ?

Le marché propose un vaste choix de porte de garage. Mieux vaut alors se référer à divers paramètres pour trouver celle la mieux adaptée à ses besoins. Parmi les critères de choix figurent le type d’ouverture et le matériau de fabrication.

Les principaux types d'ouverture de porte de garage

On distingue 5 types d’ouverture de porte de garage. Formée d'un panneau unique basculant vers le haut, la porte basculante utilise uniquement la surface sous plafond. Elle est alors l’idéal pour un petit garage, en n’occasionnant aucun dégagement au sol.

Un petit garage trouvera aussi son compte avec une porte sectionnelle. Constituée de plusieurs panneaux articulés, elle s’intègre en effet au plus près des parois du garage et requiert qu’une infime espace. Aucun débordement extérieur ne sera à déploré. Ce type de porte peut aussi accueillir un système de motorisation. De plus, l’utilisateur aura le choix entre deux types d'ouvertures : ouverture au plafond et ouverture latérale. La première implique des rails verticaux et horizontaux pour suspendre les panneaux au plafond. La seconde utilise quant à elle un rail pour faire glisser les panneaux le long du mur.

Pour un gain d'espace optimal, la porte à enroulement est aussi à envisager. Compatible avec une motorisation, elle est formée de lames d'aluminium s'enroulant dans un coffre situé sur la barre transversale de la porte, à l’ouverture. Enfin, le rendu esthétique est au rendez-vous à l’intérieur du garage.

La porte pliante est aussi appréciée en n’occasionnant aucun débordement à l'extérieur. Formée de nombreuses panneaux se repliant sur eux-mêmes, elle n’encombreni les murs, ni le plafond du garage.

La porte battante doit quant à elle sa popularité à son coût relativement raisonnable. Constituée de deux panneaux s'ouvrant vers l'extérieur, elle met l'intérieur du garage à l’abri de tout risque d’encombrement. Sa compatibilité avec un système de motorisation accroit aussi le nombre de ses adeptes.

Matériaux de fabrication

Le matériau de fabrication constitue aussi un des critères de choix d’une porte de garage.Sur le marché, on note quatre matériaux principaux, à savoir l’acier, l’aluminium, le PVC et le bois. Pour faire le bon choix, il suffit de se référer à divers paramètres tels que la solidité, le niveau d’isolation, ou encore la facilité d'entretien.

Pour profiter d’une robustesse sans faille, une porte en acier est certainement la meilleure option. Il faut néanmoins choisir entre le faible niveau d’isolation d’une simple paroi et le coût exorbitant d’une double paroi.

La solidité est aussi au rendez-vous avec une porte en aluminium. Elle permet aussi d’éviter les travaux d'entretien, ce qui compense largement son coût élevé.

Une porte en PVC a également l’avantage d’être économique, léger et facile d’entretien (inoxydable). Seul bémol : ce matériau n’offre qu’un niveau de robustesse très limitée.

Enfin, une porte en bois offre un rendu esthétique optimal. Son niveau d’isolation thermique est aussi appréciable. Ce matériau exige néanmoins un entretien régulier. Les questions liées au coût varient aussi selon la qualité du bois.

Pourquoi recourir à la motorisation ?

Pour plus de praticité et de sécurité, mieux vaut opter pour les modèles compatibles avec un système de motorisation (porte sectionnelle, battante et à enroulement). L’aspect pratique se matérialise par le fait de ne plus avoir à descendre de son véhicule pour entrer dans le garage. En effet, le plus souvent, le moteur peut être actionné avec une télécommande, sans compter le fait qu’il peut intégrer le système d’éclairage du garage. Enfin, le système de motorisation accroit aussi le niveau de sécurité du garage. Une fois fermée, la porte se met effectivement en mode verrouillage automatique.

 

Peinture 94 Renovation 94
Activités de l'entreprise : Rénovation intérieure et extérieure - Carrelages - Moquettes - Parquet - Faïence - Tout types de cloisons - tout types de plafonds - Peinture intérieure et extérieure - Doublage et isolation - Fenêtres - Electricité - Petite maçonnerie -Petit ravalement
Ville : Créteil (94000)
Tel :  09.72.50.83.69

Blog Rss

Blog Rss